Fiche métier : Technicien agricole

technicien agricole et tracteur
Le technicien agricole est un métier clé dans le secteur agricole, alliant compétences techniques et connaissances agronomiques. Cet article explore en détail les différentes facettes de cette profession, de la description des tâches quotidiennes à la formation requise, en passant par les perspectives d'évolution. Comprendre ce métier est essentiel pour appréhender les enjeux actuels de l'agriculture et de ses métiers en général.
💰 Bon à savoirLa rémunération d'un technicien agricole en France varie généralement entre 1200 € et 2000 € par mois, selon l'expérience et le type d'exploitation.

Description du métier de technicien agricole

Le métier de technicien agricole est un métier polyvalent et varié, qui requiert à la fois des compétences techniques et une passion pour l'agriculture. Ces professionnels jouent un rôle clé dans la gestion et l'optimisation des exploitations agricoles, en intervenant sur de multiples aspects, de la production végétale à l'élevage animal.

Des responsabilités diverses au cœur de l'exploitation

Au quotidien, le technicien agricole est amené à effectuer un large panel de tâches pour assurer le bon fonctionnement de l'exploitation. Parmi ses missions principales, on retrouve :

  • La gestion des cultures : semis, suivi de la croissance, traitements, récolte
  • L'entretien et la maintenance des équipements et machines agricoles
  • Le suivi de l'élevage : alimentation, soins, reproduction, bien-être animal
  • La mise en place de pratiques agricoles durables et respectueuses de l'environnement
  • La gestion des stocks (intrants, produits phytosanitaires, récoltes)
  • Le suivi administratif et réglementaire de l'exploitation

Le technicien agricole travaille en étroite collaboration avec le chef d'exploitation, dont il est souvent le bras droit. Il peut être amené à encadrer une équipe et à coordonner les différentes activités de l'exploitation.

Une expertise technique au service de l'innovation

Au-delà des tâches quotidiennes, le technicien agricole est également impliqué dans l'amélioration continue des performances de l'exploitation. Il suit de près les évolutions techniques et réglementaires du secteur, et participe à la mise en place de nouvelles pratiques ou technologies.

Son expertise est précieuse pour optimiser les rendements, réduire les coûts de production et s'adapter aux évolutions du marché. Il peut ainsi être amené à :

  • Réaliser des essais et expérimentations sur les cultures ou l'élevage
  • Analyser les données de production et proposer des ajustements
  • Contribuer à des projets de recherche et développement
  • Former et sensibiliser les équipes aux nouvelles pratiques

Un métier de terrain et de contact

Si le technicien agricole passe une grande partie de son temps sur le terrain, au cœur de l'exploitation, son métier comporte également une dimension relationnelle importante. Il est en contact régulier avec de nombreux interlocuteurs :

  • Les fournisseurs (équipements, intrants, services)
  • Les clients et partenaires commerciaux
  • Les conseillers techniques et les organismes professionnels
  • Les services administratifs et de contrôle

Le technicien agricole doit donc faire preuve de bonnes capacités de communication et de sens du relationnel, en plus de ses compétences techniques.

Formation et certification pour techniciens agricoles

Le métier de technicien agricole est accessible à partir d'un diplôme de niveau Bac ou équivalent, avec de nombreuses spécialisations possibles dans les domaines de l'agronomie et de l'agriculture. Plusieurs parcours de formation permettent de se former à ce métier et d'obtenir les certifications nécessaires pour exercer à différents niveaux de responsabilité au sein du secteur agricole.

Les formations pour devenir technicien agricole

Pour accéder au métier de technicien agricole, il est recommandé de suivre une formation spécialisée dans l'agriculture ou l'agronomie. Voici quelques exemples de diplômes qui peuvent être préparés :

  • Bac professionnel Conduite et Gestion de l'Entreprise Agricole (CGEA)
  • Bac professionnel Productions Horticoles
  • Bac technologique Sciences et Technologies de l'Agronomie et du Vivant (STAV)
  • BTSA Productions Animales
  • BTSA Agronomie : Productions Végétales

Il existe de nombreuses autres spécialités, permettant de se former dans des domaines variés tels que l'aquaculture, la viticulture, l'horticulture, etc. Des spécialisations sont également possibles à bac+2, comme le BTS Agricole ou le DUT Génie Biologique option agronomie, pour ceux qui souhaitent approfondir leurs connaissances et viser des postes à responsabilités.

La certification professionnelle de technicien agricole

Jusqu'en juillet 2023, il était possible d'obtenir la certification professionnelle de "Technicien agricole" enregistrée au RNCP sous le code RNCP12815. Cette certification de niveau 4 (équivalent Bac) était accessible par la formation continue, l'apprentissage ou la VAE. Elle comportait 3 blocs de compétences :

  • Entrepreneuriat
  • Gestion des relations, de la situation économique et financière de l'entreprise agricole
  • Coordination, conduite durable et développement des activités agricoles de l'entreprise

Depuis le 21 juillet 2023, cette certification a été remplacée par une certification de "Technicien entrepreneur en agriculture", enregistrée sous le code RNCP37612. Également de niveau 4, elle reprend les principales compétences de l'ancienne certification en les actualisant. Son obtention confère la capacité professionnelle agricole et permet d'exercer en tant que responsable d'exploitation ou chef d'entreprise agricole.

Modalités d'évaluation du RNCP37612

Blocs de compétences Modalités d'évaluation
Entrepreneuriat - Production d'un dossier individuel "Diagnostic et projet d'entreprise" (coef. 2) - Présentation orale du dossier (coef. 2) - Étude de cas d'entreprise agricole sur site (coef. 2)
Gestion des relations, de la situation économique et financière de l'entreprise agricole - Pratique professionnelle "Animation de la vie professionnelle et sociale" (coef. 1) - Étude de cas "Gestion économique et financière de l'entreprise agricole" (coef. 2)
Coordination, conduite durable et développement des activités agricoles de l'entreprise - Dossier "Diagnostic et développement d'une activité agricole" (coef. 1) - Présentation orale du dossier (coef. 2)

L'obtention de certifications professionnelles reconnues, en plus des diplômes, constitue un véritable atout pour évoluer dans le secteur agricole et accéder à des postes variés, depuis technicien jusqu'à chef d'entreprise ou responsable de production.

Formation et certification pour techniciens agricoles

Rémunération et perspectives d’évolution

Le technicien agricole est un métier aux multiples facettes, qui demande à la fois des compétences techniques, relationnelles et de gestion. Après une formation spécialisée, il peut prétendre à différents niveaux de responsabilité et de rémunération selon son expérience et le type d'exploitation agricole.

Des salaires variables selon l'expérience et le type d'exploitation

La rémunération d'un technicien agricole en France peut varier sensiblement en fonction de plusieurs critères. En début de carrière, le salaire mensuel brut se situe généralement autour de 1200 à 1500 euros. Avec quelques années d'expérience, il peut atteindre 1600 à 2000 euros par mois.

Cependant, ces moyennes cachent des disparités importantes selon le type et la taille de l'exploitation :

  • Dans une petite exploitation familiale, le salaire peut être inférieur à 1500 euros mensuels, même avec de l'expérience
  • Au sein d'une grande coopérative ou d'un important négociant agricole, un technicien confirmé peut dépasser les 2000 euros par mois
  • Un technicien spécialisé, par exemple en aquaculture ou en machinisme agricole, peut également prétendre à une rémunération supérieure à la moyenne
Expérience Salaire mensuel brut
Débutant 1200 à 1500 €
Confirmé (> 5 ans) 1600 à 2000 €

Perspectives d'évolution vers des postes à responsabilité

Au fil de sa carrière, un technicien agricole peut évoluer vers des fonctions d'encadrement et de coordination au sein d'une exploitation ou d'une entreprise du secteur :

  • Responsable d'élevage ou de cultures
  • Chef d'équipe
  • Conseiller ou formateur technique
  • Responsable qualité, sécurité, environnement

Il peut également choisir de se mettre à son compte en tant qu'exploitant agricole ou de rejoindre le service de remplacement pour assurer des missions ponctuelles.

L'essor de l'agriculture durable, une opportunité pour les techniciens

Face aux défis environnementaux et sociétaux, l'agriculture française est engagée dans une démarche de transition écologique. Les techniciens agricoles ont un rôle clé à jouer pour accompagner les exploitations vers des pratiques plus durables :

  • Optimisation de l'utilisation des intrants (engrais, produits phytosanitaires...)
  • Gestion raisonnée des ressources naturelles (eau, sols, biodiversité...)
  • Développement des énergies renouvelables et de l'économie circulaire
  • Valorisation des circuits courts et de la qualité des produits

En se spécialisant dans ces domaines porteurs, les techniciens agricoles peuvent donner un nouveau souffle à leur carrière et contribuer à construire une agriculture plus résiliente et responsable.

Rémunération et perspectives d’évolution

L'essentiel à retenir sur le métier de technicien agricole

Le métier de technicien agricole offre de nombreuses opportunités dans un secteur en constante évolution. Avec l'importance croissante accordée à la durabilité et à l'innovation, les techniciens agricoles seront de plus en plus sollicités pour apporter leur expertise et contribuer à relever les défis de l'agriculture de demain. Une formation solide et une capacité d'adaptation seront les clés pour réussir dans ce métier passionnant et porteur de sens.

Plan du site